Festival du Cinéma Américain de Deauville : un bilan positif pour la 46e édition

La fréquentation de la 46e édition du Festival du cinéma américain de Deauville est, sans surprise, en baisse mais reste satisfaisante.

 

Retrouvez tout le palmarès de cette 46e édition et l'interview de Carine Fouquier Directrice Générale du CID

 

« Je suis agréablement surprise,déclare dans un large sourire la directrice du Centre international de Deauville (CID). Nous n’avons pas eu de mal à remplir les salles »,indique Carine Fouquier, directrice générale du CID.

 

38 000 festivaliers

Ainsi ce sont 38 000 festivaliers, dont 50 % d’entrées payantes qui ont été comptabilisées, contre 60 000 en 2019. Soit une baisse de 37 %. Le festival est déficitaire pour cette édition 2020. Pour rappel, le budget du festival se situe entre 1,5 et 2 millions d’euros. Il est financé à un tiers par les partenariats, un tiers de billetterie et un tiers de subventions.

 

« L’envie de voir des films a pris le dessus »

Mais ce résultat ne sape pas le moral de la directrice, loin de là. « Je m’attendais à avoir moins de monde. L’envie de voir des films et de sortir a pris le dessus sur la peur. Notre objectif était de maintenir l’événement pour montrer qu’après toutes ces annulations à Deauville, nous pouvions faire un événement à grande notoriété dans le respect des règles sanitaires. »

 

Il faut dire que la situation était inédite : « Même pendant la guerre, les cinémas sont restés ouverts. C’était important pour le public et pour la profession de maintenir le festival. Ça va au-delà d’un simple événement. »

 

Capture décran 2020-09-16 à 10.52.17